Ne ratez sous aucun prétexte ce documentaire sur Freddie Mercury – MiNT
Écouter

Ne ratez sous aucun prétexte ce documentaire sur Freddie Mercury

Quelques semaines avant la sortie de « Bohemian Rhapsody », le biopic consacré au légendaire Freddie Mercury, la chaîne ARTE diffuse en ce moment un documentaire passionnant sur le leader de Queen. Indispensable.

La chaîne franco-allemande programmait ce week-end « Freddie Mercury : The Great Pretender« , un documentaire de 2012 signé Rhys Thomas.  Faute d’accord sur les droits de diffusion, il n’est pas possible de récupérer ce documentaire via le service Arte+7, mais la prochaine diffusion est annoncée le samedi 18 août à 05h45.  Traduction : à vos magnétos.

Ce portrait passionnant de Freddy Mercury retrace la vie intense du chanteur et fourmille de témoignages rares.  Le documentaire est également disponible via le service Qello Concerts de Stingray.

Le pitch du documentaire

« Né à Zanzibar en 1946 au carrefour de plusieurs cultures, Freddie Mercury s’installe en 1964 en Angleterre. Il y découvre le rock, Presley, Hendrix et les Beatles, et joue dans plusieurs groupes avant de connaître le succès avec Queen. Devenu dans les années 1980 une des icônes de l’hédonisme gay à New York, il se livre à moult excès. Passionné de musique et de danse classiques, il se produit en 1979 avec le Royal Ballet, puis réalise un rêve fou en enregistrant, en 1987, Barcelona, album et chanson mythique réalisés avec la cantatrice Montserrat Caballé. Tornade sur scène, mais réservé et énigmatique en privé, il aspire aussi à travailler en solo, comme pour l’album Mr. Bad Guy enregistré à Munich. Atteint du sida, il tarde à l’annoncer, ce qui ne manquera pas de susciter une controverse même après sa mort, en novembre 1991. Un portrait riche et passionnant, mêlant de nombreux extraits de concerts, des interviews, des archives filmées inédites et les témoignages de ses anciens amis et collègues, notamment Montserrat Caballé, ainsi que Roger Taylor et Brian May avec qui il créa Queen en 1970. »

La bande-annonce

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

« Bohemian Rhapsody », en salle le 31 octobre 2018

Jamais la production d’un biopic n’aura été aussi mouvementée ! 7 ans auront été nécessaires pour que le projet aboutisse. Le projet démarre en septembre 2010, initié par Brian May, guitariste du groupe. On annonce alors que le rôle est confié à Sacha Baron Cohen. Ce dernier va se fâcher avec Brian May et ses comparses. Il prétend alors que les survivants de Queen cherchent à tout prix à centrer le film autour d’eux-mêmes et à édulcorer le scénario. Réponse cinglante du guitariste : « Sacha est devenu un vrai petit con  !» La recherche se poursuit et on évoque même le nom de Ben Whishaw pour incarner Mercury. Un nouveau coup dans l’eau. Troisième acte : le scénariste Anthony McCarten reprend le flambeau et le tournage démarre début 2017.  Un acteur américain d’origine égyptienne est choisi, Rami Malek (Mr. Robot). Ultime déconvenue : Bryan Singer est absent lors du tournage. Viré, le réalisateur est remplacé par Dexter Fletcher.

Cette fois, les jeux sont faits : il sortira bien sur nos écrans le 31 octobre ou le 2 novembre, en fonction des territoires.

Résumé officiel (Source : 20th Century Fox France) : « Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen, mais surtout de son chanteur, Freddie Mercury. Un personnage complexe qui voué sa carrière à défier les stéréotypes et briser l’ordre établi, y compris en matière de musique pop, du « succès fulgurant de Mercury à ses excès (risquant la quasi-implosion du groupe), jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie. »

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Écouter