Retour en fanfare pour Beirut – MiNT
Écouter

Retour en fanfare pour Beirut

Cela fait 12 ans qu’ils glissent leur folklore ultra-moderne dans notre pop. Beirut est de retour, avec la volupté qui les caractérise. Le nouveau single Gallipoli annonce un album et un concert à Bruxelles en avril.

Retour réussi et presque émouvant pour Zach Condon et ses acolytes. Ils dévoileront le 1er février 2019 Gallipoli, leur nouvel album enregistré en Italie, dans les Pouilles et finalisé à Berlin. C’est le 2 avril prochain qu’ils retrouveront les Belges sur scène à Forest-National. Pour la petite histoire, Beirut collabore avec PLUS1. Pour chaque ticket de concert vendu, 1 EUR sera versé à HANGARMUSIK et son programme de musique orchestrale destiné aux besoins urgents des enfants de des camps de réfugiés.

En attendant, on se délecte d’un nouveau single, qui porte déjà le titre de l’album en lui.

L’histoire de cet album démarre à New-York, où Zach réside en 2016. Il y récupère son orgue, resté chez parents à Santa Fe. C’est avec cet instrument qu’ont été composés deux albums du groupe, dont The Flying Club Cup.  Il réunit ses musiciens à Chelsea pour une première session, qui se prolongera sur le continent européen dans la capitale allemande. Résultat ? On n’a pas encore entendu l’album, mais le single concentre déjà ce que Beirut fait de mieux : une folk pop intemporelle, des influences mexicaines et même tziganes.

We stumbled into the medieval-fortressed island town of Gallipoli one night and followed a brass band procession fronted by priests carrying a statue of the town’s saint through the winding narrow streets behind what seemed like the entire town. The next day I wrote the song entirely in one sitting, pausing only to eat.” – Z. Condon dans Rolling Stone

Gallipoli sera le 5e album de Beirut.  Les commandes sont déjà ouvertes en ligne.

Le single est notre découverte musicale ce mardi 06 novembre à 10h30 et 18h30 sur MiNT.

Le clip

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

La rédaction

Écouter