Berlin calling: la fascinante mutation de la communication et des divertissements | MiNT Berlin calling: la fascinante mutation de la communication et des divertissements – MiNT
Écouter

Berlin calling: la fascinante mutation de la communication et des divertissements

Après avoir accueilli l’exposition « Oh Yeah! Popmusik » l’an dernier, l’ancien Musée de la Poste Impériale de Berlin abrite une fabuleuse collection d’objets communicants et vous convie jusqu’en mars à une expérience baptisée « Geheimnis » (le secret).  Nous l’avons visité pour vous.

C’est le témoin des mutations de nos manières de communiquer, de nous informer et de nous divertir : l’ancien Musée de la Poste (fondé en 1872 sous Guillaume II) se fait désormais appeler Museum für Kommunikation, MFK pour les locaux. Son impressionnante architecture néo-baroque se conjugue habilement à des néons bleus, sorte de trait d’union entre le monde analogique et le triomphe récent du numérique. L’accès y est – comme souvent à Berlin – plutôt démocratique : 6 euros par adulte, expositions permanentes et temporaires comprises.

L’accueil est assuré par des robots polyglotes, qui errent dans l’atrium à la rencontre des visiteurs (ils semblent fasciner les touristes asiatiques, là où les Européens se montrent plus timorés).


Sur trois étages, de hautes colonnes et d’immenses baies vitrées abritent des collections phénoménales d’objets et d’outils dédiés à la communication et aux divertissements, depuis les boîtes aux lettres en passant par les sacs de courrier, les premiers téléviseurs et les premiers récepteurs radio, des téléphones et des casques d’écoute utilisés au temps des opératrices des PTT allemands.

Et les mutations de chacun de ces appareils au fil du temps : walkman, microsillon, consoles de jeu, ancêtres du smartphone, téléphone satellite, machines à écrire, casques d’écoute, premiers décodeurs analogiques et un véritable studio de télévision, où le visiteur peut s’essayer à la correspondance TV face au Bundesrat (le parlement allemand).

L’amateur de musique y trouve une série de pièces rares, dont les premières boîtes à musique, un phonographe, une platine tourne-disques, un lecteur de cassettes audio (plus tard utilisées pour héberger des programmes et des jeux à destination du Commodore 64, dont un exemplaire est conservé dans un état ravissant).

La poste, la radio, la télévision, le cinéma et les télécommunications sont habilement regroupés pour témoigner de l’évolution fulgurante de nos manières de communiquer, de nous exprimer, de nous informer ou de nous divertir : de la livraison du courrier aux premiers directs de la radio et de la télévision jusqu’à la domotique, encore naissante.

Une salle baptisée Freiraum (salle libre) expose des objets plus futuristes. Elle est dédiée à la réflexion et à l’anticipation.  Que seront la télévision, la radio, la distribution des contenus, de la musique, des émotions, demain?

Geheimnis : le secret à l’épreuve des réseaux sociaux

Jusqu’au 10 mars se tient une exposition particulièrement singulière baptisée « Geheimnis«  : elle aborde la thématique du secret comme phénomène social, depuis les secrets de l’entreprise jusqu’aux secrets de famille en passant par la médecine et la surveillance de masse. Au 21e siècle, le secret semble mis à rude épreuve ; en effet, les réseaux sociaux, les messageries et les enceintes connectées occupent désormais des espaces jusqu’alors réservés à l’intimité.  L’événement intrigue, parce qu’il porte un éclairage ludique sur une époque où la transparence prime sur le secret, en politique, dans l’entreprise, mais également dans nos vies privées.  Ironie ou pas : le MFK est situé à 5 minutes de marche du Musée de… l’Espionnage (autre incontournable de la capitale allemande).  Seul regret ? Il faut manier la langue allemande avec habilité pour correctement appréhender la richesse et l’originalité de cette exposition. Le visiteur équipé d’un smartphone pourra toutefois bénéficier du Wi-Fi gratuit pour télécharger une application (gratuite pour Android et iOS) qui permet d’effectuer la visite avec des commentaires en anglais.

Si l’idée de vous rendre à Berlin vous semble incongrue en plein hiver, sachez que le musée de la communication est partenaire de Google Arts & Culture.  Les collections permanentes y sont également exposées.

Cédric Godart

Écouter