ViP, votre supplément week-end du 29 septembre signé Cédric – MiNT
Écouter

ViP, votre supplément week-end du 29 septembre signé Cédric

Innovation, style, vitesse, évasion et haute technologie : pour sa 4e édition, le supplément week-end de MiNT a programmé dans Waze la destination suivante : Le Touquet-Paris-Plage. On vous donne également le nom de notre représentant au concours du meilleur sommelier du monde en mars prochain.  

Votre premier Noël iodé

C’est à trois heures de la capitale belge que nous emmène le vent d’automne, à l’heure où vous n’avez peut-être pas encore pu résoudre la question des vacances de fin d’année. Direction le Touquet, là où (accessoirement) se trouve la maison de famille de Brigitte Macron et où le couple présidentiel a passé ses vacances de Noël l’an dernier. Et si c’était à votre tour?

Dans ce petit coin préservé et plutôt chic du Nord-Pas-de-Calais, on pratique le golf, le kite-surf, le cheval et une patinoire vient animer les soirs de décembre, non loin d’un splendide sapin.

De quoi vous faire oublier Strasbourg et sa foule au moment des marchés de saison ! C’est en tout cas la volonté de Jean-David Hestin, le directeur de l’Office du Tourisme, qui plaide pour un concept original et plutôt enchanteur : le Noël iodé. Il a répondu aux questions de Sylvie Degrelle et voici son interview en intégralité.

Waze dans la voiture en écoutant MiNT

C’était déjà possible avec Android Auto, désormais Carplay d’Apple (qui réplique l’écran du smartphone sur la tablette multimédia du véhicule) autorise les autres applications de cartographie. Jusqu’ici, il fallait se contenter de Plans, l’application d’Apple (no comment).

Si vous écoutez MiNT en voiture grâce à votre dispositif Carplay, bonne nouvelle : depuis la mise à jour iOS 12, deux applications ont poussé les portes de votre tableau de bord. D’abord Google Maps et, depuis quelques jours, Waze. Les prochaines sur la liste sont déjà connues : Sygic et iCoyote (toujours en phase de tests).

L’application Waze (après une mise à jour supplémentaire cette semaine) est déjà très stable. On peut la piloter à la voix ou via un clavier virtuel. Il également possible de signaler les obstacles grâce au bouton bien connu : ralentissements, contrôlse, travaux et autres avaries (dont les routes belges ont le secret).

D’ailleurs, légal ou pas votre Waze ?

La polémique du moment : plusieurs communes ont décidé d’infliger des amendes aux automobilistes qui utilisent iCoyote ou Waze. Motif de plainte : le flot de véhicules qui tentent d’échapper aux embouteillages en passant par des petites rues tranquilles destinées à la circulation locale. Exemple : dans la commune de Kortenberg, des caméras sont installées qui reconnaissent les plaques d’immatriculation aux heures de pointe. Dans les jours qui suivent votre shooting, vous recevez une amende de 55EUR, faute de disposer d’une autorisation de circulation. Pour rappel, dans les zones classées comme circulation locale, seuls les véhicules des riverains (et de leurs visiteurs), y compris les véhicules de livraison, y ont accès. Les véhicules des services d’entretien et de surveillance, les véhicules prioritaires, les cavaliers et les cyclistes y sont également admis.  Tout autre véhicule est interdit (le vôtre en fait sans doute partie).

Visiblement, la sanction fonctionne, car depuis l’installation du système, le trafic a fortement diminué dans la commune flamande. Kortenberg déclare avoir distribué jusqu’à 100 amendes par jour.

Problème ? Il y a débat sur la légalité de cette amende. Il est en effet possible de contester la raison évoquée lors de la verbalisation (inutile de vous faire un dessin). En attendant, continuez d’utiliser vos applications favorites. Leur utilisation n’est pas en cause, mais la polémique porte sur certaines déviations proposées dans des voies de circulation locale.

L’occasion aussi de vous rappeler que vous pouvez tenter votre chance jusqu’à dimanche soir pour gagner un iPhone XS.

Et si le meilleur sommelier du monde était belge?

Cette semaine, on a apprenait que le sommelier en chef de Bonbon, Antoine Lehebel, représentera le Royaume au concours du meilleur sommelier du monde. L’événement se tiendra en mars 2019 à Anvers.

Déjà élu meilleur sommelier de Belgique il y a 4 ans, il représentera nos couleurs à la seizième édition du concours.  Il n’a pas encore 40 ans ; pourtant, Antoine possède déjà un joli CV. Passé par Londres et Paris, il s’est installé en Belgique en 2013 à la Villa Lorraine à Uccle.  Depuis mai 2018, il a rejoint la prestigieuse adresse Chez Bonbon (19,5/20 Gault & Millau, 2 étoiles Michelin), le restaurant de Christophe Hardiquest.

Sa conviction? «Demain, le rôle d’un sommelier ne sera pas cantonné aux restaurants étoilés, ou gastronomiques mais à tout type d’établissements. Les bars à vins évolueront et offriront également de plus en plus une cuisine plus élaborée et les sommeliers auront énormément d’importance dans le service de ces établissements.»

Cédric Godart (avec RTLInfo)

Le ViP, le rendez-vous de l’homme moderne, du lundi au vendredi à 10h30 et le week-end sur mint.be.

Previously dans votre ViP

ViP, votre supplément week-end du 22 septembre signé Cédric

Écouter