Votre plus belle histoire de Feist – MiNT
Écouter

Votre plus belle histoire de Feist

À quelques jours de son concert à Bruxelles, hommage à une artiste canadienne qui occupe – depuis plus de dix ans – une place à part dans le monde pop rock. 

Dans le sillon de PJ Harvey et Patti Smith, Leslie Feist a fait ses débuts près de Calgary dans un groupe punk baptisé Placebo (sans lien avec la formation de Brian Molko). C’est à Toronto qu’elle commence la guitare alors à 22 ans. En 1999, elle intègre le groupe By Divine Right, avant de se lancer seule la même année. Son premier album sera subventionné par le gouvernement canadien. Quelle merveilleuse idée.

Après plus de six ans d’absence, la Canadienne de 42 ans a ravivé la flamme avec Pleasure, sorti en avril 2017. Le nouvel album studio, fruit d’une très longue période d’introspection, a été accueilli avec une certaine passivité par les grands médias. Peu importe, elle s’est toujours inscrite dans un plan de carrière dépourvu de toute pression commerciale.

Si le dernier album n’a pas connu un succès populaire à ce jour, Feist n’a rien perdu de sa superbe. Sur Pleasure, des guitares ont beau crier, la plupart restent à fleur de peau.

Preuve de l’attachement du public à cette artiste, le concert de Bruxelles le 4 septembre prochain se jouera à guichets fermés à l’AB.  Il reste toutefois possible d’inscrire sur la liste d’attente (cierges et encens conseillés).  Le lendemain, elle sera à Paris à l’Olympia.

L’occasion pour nous de replonger dans l’univers de Feist avec deux titres emblématiques et une surprise.

1 2 3 4 (2007)

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Mushaboom (2009)

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Bonus track

Un an après sa disparition en novembre 2017, Leonard Cohen recevait l’un des plus beaux hommages possibles avec cette reprise poignante de Hey, That’s No Way to Say Goodbye.

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

C.G.

Écouter