La voix de l’automne 2018 s’appelle Ébbène – MiNT
Écouter

La voix de l’automne 2018 s’appelle Ébbène

Porté par Barcelone, single revu et corrigé en amont de la sortie du premier EP, Ébbène est indubitablement l’une des sensations belges de cette rentrée 2018.  Il fera la première partie de Clara Luciani. L’écouter, c’est l’adopter.

Ebbene www.gillesdewalque.comC’est l’histoire d’un garçon discret. D’un garçon qui existait déjà en ligne et duquel on a effacé (à peu près toutes) les traces pour un nouvel envol.  Il s’est appelé Ben Bailleux-Beynon dans la vraie vie, mais son label a accepté de passer son identité sous silence. Ben s’appellera désomais Ébbène et restera plus ou moins anonyme, par choix.

Barcelone n’est pas une nouveauté stricto sensu. Ce titre a déjà été joué souvent sur scène depuis plusieurs mois. La preuve, il a déjà fait l’objet d’une découverte sur MiNT la saison dernière. C’était avant qu’il batte pavillon Live Nation, avec la promesse d’un EP cet automne, dont on connaît déjà le prochain single (Nuit américaine).

La maquette que nous avons pu écouter comprend 8 titres. Trop pour un EP. Pas assez pour un album. Mais l’époque s’en fiche certainement (et nous avec). Ce que nous avons écouté nous a rassuré sur le potentiel : Barcelone n’est pas un accident isolé de la création, mais le début de l’histoire. Des textes simples et désabusés, des mélodies légères qui s’effacent derrière de jolis mots emplis de signifiés et de messages codés. Beaucoup de poésie froide et polie (dite avec le sourire).

S’il a grandi au son du rock indé, c’est en français qu’il a choisi de s’exprimer. En mode folk assumé.

Le clip nous livre Ébbène dans des vêtements sombres, de dos, marchant dans des rues abîmées, sans jamais nous présenter son visage. On le suivra volontiers.

Ebbène fera la première partie de la désormais incontournable Clara Luciani à Liège, Tournai et à Bruxelles. Mais d’abord aux Beautés Soniques à Namur le 25 octobre.

Suivez-le via sa page officielle de notre part.

« Tout le monde ne fait rien comme personne. Et tout le monde a vu Barcelone. »

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Sylvie Degrelle

Écouter