David Bowie: la preuve qu’on n’en fera jamais le tour | MiNT David Bowie: la preuve qu’on n’en fera jamais le tour – MiNT
Écouter

David Bowie: la preuve qu’on n’en fera jamais le tour

ARTE diffusait vendredi soir le documentaire « David Bowie – Les cinq dernières années » de Francis Whately, en replay pour quelque temps. Quelques jours avant la sortie de Glastonbury 2000, on apprend également que l’exposition qui lui est consacrée à Londres prendra la forme d’une application mobile.

Bowie est partout cet automne. Le musicien qui aurait fêté ses 72 ans le 8 janvier prochain multiplie les pains. Alors que sort ce vendredi 30 novembre Glastonbury 2000 chez Parlophone,  ARTE programmait le week-end dernier  « David Bowie – Les cinq dernières années » ; ce documentaire revient avec beaucoup de tact et d’intelligence sur la vie de l’artiste, au travers des 5 dernières années de sa vie. Cinq années d’une grande richesse créative : deux albums (The Next Day, Blackstar) et une comédie musicale (Lazarus).

Le réalisateur Francis Whately a réalisé un travail impressionnant, composé d’archives (réellement) inédites et d’interviews audio jamais diffusées auparavant (et nous en avons vu, des documentaires sur Bowie!).  Durant 90 minutes, il donne également la parole à des personnes et personnalités qui ont (réellement) cotoyé Bowie durant les 5 ans. Et c’est fascinant.

Diffusé le vendredi 23 novembre dernier, « David Bowie – Les cinq dernières années » est désormais disponible en replay, mais pas en ligne pour la Belgique (une question de droits). Il faudra doubler d’inventivité ou vous reporter aux solutions de replay des opérateurs pour le voir. Tous les détails se trouvent sur cette page.

Une exposition mobile

Depuis 2013, le Victoria & Albert Museum de Londres consacre une exposition à Bowie. Elle prendra la forme d’une application pour les mobiles et les tablettes. Sortie prévue le 8 janvier prochain.

L’application a pour ambition de retracer la carrière et l’existence de Bowie au fil des archives de sa vie : œuvres, photographies, costumes, vidéo. L’application utilise la réalité augmentée pour refléter objets et artefacts, avec un rendu 3D (costumes, partitions, manuscrits, journaux intimes, objets).

Lancée à Londres « David Bowie is » a déjà parcouru le monde depuis sa création : 12 villes et plus de 2 millions de visiteurs.

Ce vendredi : Glastonbury 2000

La rédaction

Cet article pourrait vous intéresser

Bowie : ses années 80 dans un nouveau coffret

Écouter