Bénabar fait désormais dans la pop folk divertissante (et la blondeur) ! | MiNT Bénabar fait désormais dans la pop folk divertissante (et la blondeur) ! – MiNT
Écouter

Bénabar fait désormais dans la pop folk divertissante (et la blondeur) !

A 48 ans, 2 enfants, pas de chien et 8 albums, Bruno se fiche toujours de déplaire aux « branchouillards de Paris » qui lui mènent la vie dure (Arthur H, en tête, qui a critiqué vertement la condescendance de ses chansons).

Il dévoile « Le Début de la suite », pour ne pas dire « Début de la fin », lui qui s’autoproclame « pessimiste qui en a marre de l’être » et plonge, avec cet album, dans une « mélancolie spitante ».

Made in Bordeaux, (comme le bon vin qu’il aime infiniment « Le début de la suite » est né de sa rencontre avec Mark Daumail du groupe Cocoon. Quelques touches électro-pop attestent cette co-parentalité.

Le travail a duré plusieurs semaine. Des moments de gros, gros labeur, entrecoupés par des heures de table à rallonge. Bons plats, bons vins et chansons italiennes, à la guitare. Bénabar a adoré travailler dans le sud, comme il a adoré vivre à Bruxelles, début 2000. « J’ai une faiblesse inexplicable pour cette ville ».

« Le début de la suite », porté par le single « Un feu de joie » sort ce 30 mars.

Que les fans se rassurent, il est toujours question de contes chantés, de vies qui se racontent. Celle d’un vigile, d’une vendeuse, d’un joggueur (du dimanche) et d’un père révulsé par le comportements de certains sur la route. Ce qui donne à entendre « Chauffard », le coup de gueule d’un papa qui, lui a encore tous ses points sur son permis et évite le carambolage de peu. Certainement la chanson la plus rock de l’album (avec de vrais morceaux d’insultes dedans, chantés par des enfants).

Bénabar sera en concert ce 15 décembre au Palais 12 de Bruxelles.

Sylvie Degrelle

Découvrez son titre « Feu de joie »

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Écouter