Amy Winehouse, livrée pour vous | MiNT Amy Winehouse, livrée pour vous – MiNT
Écouter

Amy Winehouse, livrée pour vous

Blake Wood, ami et photographe d’Amy Winehouse, partage dans cet ouvrage – remarquable – un témoignage à la fois bouleversant et totalement déconcertant. Celui d’une fille de Londres en liberté… conditionnelle.

Nous sommes en 2007.  Au lendemain d’une rupture amoureuse, un Américain de 22 ans arrive à Londres. Blake Wood est photographe. Un ami lui présente Amy Winehouse. Elle est alors à l’apogée de sa carrière. Son album Back to Black, sorti un an plus tôt, a remporté rien moins que 5 Grammy Awards.

Dans la coulisse, la réalité est pourtant bien différente. Le drame personnel (bien souvent, le seul qui compte) d’Amy l’empêche de respirer. Sa vie amoureuse est pleine de tumultes ; pire, elle subit les dégâts de la pression médiatique qui s’exerce autour d’elle. À quoi bon vous raconter cette histoire, au fond, que vous connaissez déjà ?

Car Blake et Amy ont connu les mêmes déroutes du cœur, une amitié s’improvise, naturellement.  À tel point qu’ils ne se quitteront quasi plus durant près de deux années. L’ouvrage imprime 85 clichés inédits sur le papier pour mieux nous renvoyer l’image d’une fille presque ordinaire. Certaines photos sont monochromes, d’autres ajoutent de la couleur : ici, une pose détendue à Ste-Lucie, un concert à Paris, là un solo de batterie dans son studio de Camden Town, aménagé chez elle.  On colle des images aux zones d’ombre déformées par les journaux à sensation, au moment où elle côtoie la gloire. On se surprend à sourire, parfois.

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Aux images, Blake Wood a voulu ajouter le commentaire avisé de Nancy Jo Sales pour rappeler que, derrière le masque public, il y avait avant tout une femme qui entendait profiter de la vie qui se présentait à elle.

Photo (c) Blake Wood / Taschen

Comme le film Amy en 2015, le livre ne nous empêche pas de penser que le pire va rapidement arriver. On assiste, impuissant, à un destin brisé, le regard d’un photographe (son ami) pour complice de quelques moments de bonheur ou simplement de normalité. De ces moments-là, qu’on aurait aimé (sa)voir un peu plus tôt, on lui dit adieu avec encore plus d’intensité… et de regrets.

Photo (c) Blake Wood / Taschen

«Ce n’est en rien une histoire sombre ou tragique comme les médias l’ont faussement rapporté. Elle était une âme exceptionnelle et aimante qui remporta des victoires personnelles incroyables, et c’est ce que je vois dans ces images», déclare Blake Wood

« Amy Winehouse » par Blake Wood chez Taschen.

Exposition au Musée juif de Bruxelles

« Amy Winehouse, un portait de famille » retrace, jusqu’au 16 septembre 2018, le destin d’Amy à travers ses objets personnels, ses écrits inédits et ses photos de famille. Conçue en collaboration avec son frère Alex et sa belle-sœur Riva, cette exposition a été présentée à Londres, San Francisco, Amsterdam ou encore Melbourne. Elle achève son parcours à Bruxelles, avant que les pièces uniques qu’elle présente retournent dans la famille Winehouse.

Cédric GODART

Écouter