SYML, la simplicité en porte drapeau – MiNT
Écouter

SYML, la simplicité en porte drapeau

« La Belgique me fait penser à chez moi. Comme à Seattle, il y a beaucoup de trafic et le ciel est gris ! » On a connu des artistes plus diplomates et en même temps, qui pourrait contredire Brian Fennell ?!

Le chanteur américain est le frontman de Barcelona. Le groupe a été mis « en veille » l’an dernier après la sortie de son dernier album. Brian Fennell a alors lancé SYML,un projet solo. « Ce n’était pas intentionnel. J’ai écrit le titre « Where is my love » qui s’est retrouvé sur la bande originale de la série télévisée américaine Teenwolf. La chanson a été un succès. Elle ne se trouvait pas sur les plateformes de téléchargements. Les téléspectateurs m’ont envoyé des e-mails pour que je la mette sur Spotify. Galvanisé,  j’ai continué à écrire et composer ! »

SYML signifie « simple » en Gallois. Un adjectif qui reflète son approche de la musique. L’artiste américain va à l’essentiel : une voix et un instrument. Pas ou peu d’arrangements. SYML, c’est aussi un clin d’œil aux racines de Brian Fennell. Il a été adopté et ce n’est qu’à l’âge de 20 ans qu’il découvre que ses parents biologiques sont originaires du Pays de Galles. Le musicien confie n’avoir jamais manqué d’amour. Il dit ne pas chercher à rencontrer ses géniteurs mais qu’il a trouvé l’information intéressante ! «  J’aime le mystère. Ne pas tout connaitre de mes origines nourrit ma créativité. »  

SYML a sorti un 2e EP en janvier. « In My Body » est un voyage introspectif  « Mais ce n’est pas un album concept pour autant », précise le musicien. Les chansons sont empreintes de mélancolie mais elles sont ponctuées de quelques moments lumineux (et délicieux).

Jessica Nibelle

Un contenu provenant de YouTube a été intégrée à cet endroit.Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Découvrez son EP « In My Body »

Écouter