Sonnfjord : la nuit, la ville et ses lumières – MiNT
Écouter

Sonnfjord : la nuit, la ville et ses lumières

Un vent de fraicheur a soufflé sur MiNT. Maria-Laetitia irradie lorsqu’elle pénètre dans le studio, son casque de vélo sous le bras.

Le froid a rosi ses joues mais ne lui a pas enlevé le sourire. Son look scandinave, son mode de déplacement et le nom de son groupe laissent supposer que Sonnfjord vient du Grand Nord.  Un dérivé de Sunnfjord, jolie bourgade que les géographes placent à l’Ouest de la Norvège et dont le Guide du Routard loue le Grass Roof Village

Le voyage vous fait rêver ? Désolée. Il s’arrête ici ! La réalité est plus brute. Plus urbaine. Avec la Senne pour seul fjord, le trio électro pop (Maria-Laetitia Mattern, Aurelio Mattern et François de Moffarts) a élu domicile à Bruxelles. Maria-Laetitia, chanteuse et guitariste du groupe, est tombée sous le charme des pays Scandinaves lors d’un Erasmus. Elle cherchait un nom brut et masculin qui serait en décalage avec la fragilité de sa voix. 

Sonnfjord a publié un EP (Up The Wooden Hills) en 2015. Mais c’est à la fin de l’été 2017 que le groupe fait une percée médiatique de grande ampleur grâce à Lights, titre lumineux accompagné d’un clip qui claque. A la réalisation : Brice VDH (Julien Doré) qui a tourné le film de nuit à Hong Kong.  La nuit, la ville et ses lumières sont les principales sources d’inspiration de Maria-Laetitia lorsqu’elle écrit ses chansons. Une ville qu’elle sillonne avec sa petite reine. « Le vélo me permet d’être libre » affirme-t-elle.

Quant aux influences musicales, Sonnfjord cite une large palette d’artistes. « J’ai été bercée par des chanteurs folk comme Cat Stevens et Leonard Cohen. Mais aussi des grands noms de la pop comme Michael Jackson. » 

Fin 2017, Sonnfjord a foulé plusieurs scènes avec Konoba. Pour 2018, Maria-Laetitia annonce l’arrivée de nouveaux titres.

Jessica Nibelle

Découvrez leur titre « Lights »

Écouter