L’interview de Jessica Nibelle – MiNT
Écouter

L’interview de Jessica Nibelle

Thomas Simonis, notre Directeur d’Antenne, vous présente tour à tour les différents membres de l’équipe. Jessica Nibelle, notre nouvelle journaliste, s’est prêtée au jeu des questions/réponses…

Thomas: Tu fais partie de l’équipe MiNT en tant que Content Manager, peux-tu décrire ton rôle en 2-3 mots ?

Jessica: Je suis la journaliste de la bande et je serai présente du lundi au vendredi dans le Pop Rock Café de 12h à 14h.
L’idée est de vous présenter l’info autrement et d’y apporter un regard décalé, la « Fresh Touch » de MiNT. Je ne vais pas vous livrer l’actu de manière brute à travers des flashs infos mais plutôt vous parler de news que vous n’avez pas forcément entendu ailleurs ; l’environnement, la mobilité, l’actu internationale, les Start-up qui cartonnent, la culture et bien entendu la musique auront une place de premier choix dans l’émission.

T. : Si tu te définissais en un mot, quel serait-il ?

J. : Curieuse … C’est ce trait de caractère qui m’a sans doute orientée vers le journalisme. J’ai sillonné pas mal de pays, un sac sur le dos. J’aime la nature et les grands espaces mais plus encore le contact avec les populations de cultures différentes.

T. : Quelle a été ta première émotion musicale ? Quand ?

J. : Je devais avoir 2 ans quand Chantal Goya est entrée dans ma vie… [rires]
Plus sérieusement, j’ai vibré et me suis cassé la voix sur les tubes de Jean-Jacques Goldman, Michaël Jackson et Queen. Ado, j’étais une grande fan de Nirvana, des Red Hot Chili Peppers et d’Oasis.


T. : Es-tu plutôt nouveaux hits ou classiques ?

J. : Les deux. MiNT me correspond assez bien d’ailleurs car j’écoute autant de grands morceaux des années 70 que de nouveaux groupes.

T. : Jukebox, Tourne-disque, lecteur CD ou mp3 ?

J. : J’écoute la musique sur mon smartphone mais j’ai encore un lecteur CD à la maison… Mon père, ancien dj amateur, a gardé un vieux tourne disque et je trouve qu’il n’y a rien de plus savoureux que d’entendre le crépitement des 33 tours. C’est mon côté « old school ».

T. : La chanson que tu pourrais écouter et écouter encore sans t’en lasser ?

J. : « Resistance » de Muse. Je la réécoute en te parlant. Elle me donne des frissons.

T. : Qu’as-tu fait de plus dingue pour la musique ?

J. : Le mur… J’ai été à un concert un soir de semaine sans l’autorisation de mes parents. Ils ne l’ont jamais su. Grâce à cette interview, ils sont au courant mais après 20 ans, il y a prescription sur la punition non ?!

T. : Pourquoi cet amour pour le « pop-rock » ? Qu’a-t-il en plus des autres genres de musique ?

J. : Il me procure des émotions… Je crois qu’on ne peut pas expliquer pourquoi on vibre pour tel ou tel genre de musique. C’est une question de feeling. Mais au-delà du son Pop-Rock, je suis aussi fascinée par l’histoire de certains groupes et le talent qu’ils ont à traverser les décennies.

T. : Qu’est ce qu’il y a de plus pop-rock en toi ?

J. : Ma veste en cuir et mes baskets. [rires]

T. : Si tu avais l’occasion d’interviewer un artiste de musique, n’importe lequel, quel serait-il ?

J. : Muse !


T. : Que chantes-tu sous la douche ?

J. : Pour être tout à fait honnête, en ce moment je chante « Hakuna Matata », contrainte et forcée par mon petit garçon de 2 ans et demi !

T. : Que ce soit en littérature, cinéma, etc. Te ranges-tu plutôt du côté des méchants ou des gentils ? Quel est ton héro préféré, tous genres confondus ?

J. : J’ai une affection particulière pour les gentils héros potaches…
Jacques Villeret dans le « Dîner de cons », Michel Blanc dans « Les Bronzés », Pierre Richard dans « La Chèvre » ou Dany Boon dans « Bienvenue chez les Ch’tis ».

T. : Le top 10 de tes morceaux préférés ?

J. : Je vous ai déjà parlé de « Resistance » de Muse ?! C’est mon absolu numéro 1. Ensuite, je n’ai pas vraiment de classement à te donner mais j’aime beaucoup « Bohemian Rapsody » de Queen. « Ton invitation » de Louise Attaque me rappelle mes premières sorties. « Crystal Ball » de Keane, mes premiers pas en radio. En ce moment, je suis assez fan de « Badaboum » d’Hooverphonic. Toutes ces chansons me rappellent des moments marquants. Ce sont mes petites madeleines de Proust.

Pour suivre au plus près le come-back de MiNT et vivre l’expérience de la musique qui a meilleur goût, inscrivez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur mint.be et les réseaux sociaux !

Écouter