LaSemo : Music, Chill et Fun – MiNT
Écouter

LaSemo : Music, Chill et Fun

Se balader pieds-nus dans un parc, écouter de la musique en sirotant une pills, se prélasser dans un hamac avec un bon livre, découvrir des associations et comprendre le monde qui nous entoure. Tout ça on l’a fait ce week-end au festival LaSemo avec 23.000 autres personnes.

Passer les portes de LaSemo, c’est un peu comme entrer dans un autre univers. Un univers coupé de tout. C’est retrouver son âme d’enfant au milieu d’un décor qui prête au rêve.

Une fois que tu as repris tes esprits, que tu as laissé les bambins au « Pays des Merveilles » _et comme tout Belge qui se respecte_ tu charges ta carte pour payer tes bières fraîches. Puis tu déambules à la découverte des installations, avec comme paysage le parc d’Enghien et comme ambiance sonore les fanfares qui rythment tes pas.

Là, tu tombes sur Flavia Coelho qui met le feu à la « Scène de la Tour » et qui réussit à affoler la foule avec sa musique métissée. Un peu plus loin entre les enfants qui grimpent aux arbres et les amoureux qui « chill » dans les hamacs, tu t’installes pour un massage thaï qui te fait oublier, encore un peu plus, ta semaine de travail.

Pendant ce temps-là tes potes se sont installés dans l’« Amusoir ». Certains découvrent (ou redécouvrent) la beauté des jeux en bois, et les autres jouent aux gros bras au lancé de botte de foin.

Une fois tout le monde réunit, direction la « Place des artisans ». Là, tu te rends compte que les Belges ont du talent et du savoir-faire, et que consommer local, ça peut avoir du bon !

Tu peux aussi faire le tour des assos du Forum « Agitaterre ». Parce que c’est ça aussi LaSemo : prendre conscience de notre monde, dans ce qu’il a de plus beau et de plus dur.

La musique au cœur du festival

La musique est partout. Si tu n’assistes pas à un concert, les mélodies viennent à toi. Il n’y a pas un seul mètre carré qui ne soit pas empli de musique (sauf peut-être la « Caverne au chocolat »).
Et en un week-end tu retraces le cours de ta vie musicale: tu retrouves le chanteur de ton enfance, Henri Dès, puis le groupe de ton adolescence, Tryo, puis celui de tes soirées d’unif, Caravane Palace. Tu ris avec Anaïs, tu pleures avec Mickey 3D et tu lèves le poing avec Cédric Gervy.

Et puis tu tombes sur Grandgeorge qui se promène dans le parc quelques heures avant son set sur la « Scène de la Tour ».

Mais surtout tu te rends compte que la musique peut et doit être accessible à tous, grâce à l’électrisante Cindy qui signe toutes les paroles des têtes d’affiche.

A coup sûr, LaSemo, on se revoit l’année prochaine !

Écouter